Glossaire : termes et définitions


Ce glossaire permet de définir une série de termes qui apparaissent à l’intérieur du blog, ou en lien avec l’holographie. Il s’agit d’un travail continue qui peut être élargit, modifié, transformé selon les découvertes et les lectures. En effet, chaque auteur donne une définition plus ou moins précise, ce qui mérite une constante réflexion et mise en question des propos ici présentes.

Conçu donc, comme une liste évolutive, des nouveaux termes peuvent apparaître pour compléter le travail.


Termes et définitions

 

Anaglyphe : « Images superposées et projetées en couleurs différentes, une destinée à chaque œil. En utilisant des lunettes avec des verres teintés qui bloquent la couleur opposée, chaque œil voit uniquement une de ces images. »[1] Ainsi le spectateur perçoit une image tridimensionnelle suite à la superposition des deux vues. Cette technique exploitée dans le cinéma, peut être aussi utilisée dans des médiums imprimés.

Holographie : « Technique de l’enregistrement sur émulsion photo-sensible d’une image ou d’un objet renfermant de l’information sur l’amplitude, la longueur d’onde et la phase de la lumière réfléchie par cet objet, d’où la création d’une image tridimensionnelle [dans le cas des objets] »[2]. La plaque ou la pellicule que l’on obtient comme produit fini reçoit le nombre d’hologramme.  Le terme fut originalement donné par Denis Gabor, physicien, qui en 1947 conçut la théorie de l’holographie. Son étymologie renvoie au grec holos et graphos qui signifient entier ou complet et écriture, respectivement.

Hologramme : « Type de photographie renfermant des informations sur l’intensité et la phase de la lumière réfléchie par un objet. »[3]

Image orthoscopique : « Image qui préserve la perspective spatiale de l’objet telle qu’elle était lorsqu’il a été holographié ; il s’agit généralement d’une image virtuelle. »[4]

Image pseudoscopique : « Image qui inverse la perspective spatiale de l’objet telle qu’elle était lorsqu’il a été holographié ; il s’agit généralement d’une image réelle. »[5]

Image réelle : En holographie, image perçue par l’observateur comme chevauchant le plan de la plaque ou surface de l’hologramme et donc se projetant envers lui.

Image virtuelle : En holographie, image perçue par l’observateur comme étant située derrière la plaque de l’hologramme. L’hologramme est donc compris comme une fenêtre ouverte.

Imagerie volumétrique : « Les panoplies volumétriques génèrent une image tridimensionnelle dans un volume d’espace qui peut être vue à partir d’angles différents. Dans cette perspective, c’est une technique tridimensionnelle véritable qui utilise les quatre éléments de la vision binoculaire : disparité, parallaxe, accommodation et convergence. » [6]

Parallaxe : Le phénomène à partir duquel un objet paraît différent selon la perspective dont il est observé. La parallaxe entre l’œil gauche et l’œil droit permet une vision en trois dimensions. Une des principales caractéristiques des hologrammes est sa capacité de fournir un long spectre de parallaxe dans une image.

Stéréogramme : « La forme la plus ancienne d’imagerie tridimensionnelle. Le stéréogramme fournit deux versions d’une scène tridimensionnelle, une à chaque œil. Ceci donne la perception de tridimensionnalité, mais uniquement à partir d’une seule perspective fixe. »[7]

Laser : De l’acronyme Light Amplification by Stimulated Emision of Radiation. Le terme désigne un appareil capable de produire un rayon intense de lumière cohérente grâce à un tube de résonance. Le type de laser le plus couramment utilisé est le laser à hélium-néon, à cause de son prix relativement bas. Le tube du laser contient environ 10% d’hélium et 90% de néon. Ils existent d’autres lasers dont le laser à l’argon ionisé, le laser au krypton-argon et le laser à rubis (qui permet de faire des hologrammes d’objets animés).

Lumière cohérente : Une lumière cohérente, contrairement à une lumière incohérente, compte avec une longueur d’onde uniforme et ses ondulations sont en phase.


Notes de bas de page

 

[1] JOHNSTON, Sean F., Holograms: A Cultural Story, Oxford, Oxford University Press, 2016, p. 219.

[2] OUTWATER, Christopher, VAN HAMERSVELD, Eric, Holographie : guide théorique et pratique de la photographie en trois dimensions, Montréal, L’Etincelle, 1977, p. [93].

[3] Idem, p. [92].

[4] Idem, p. [93].

[5] Idem.

[6] JOHNSTON, Sean F., […], op.cit., p. 221-222.

[7] Idem, p. 219.

 

*Toutes les traductions ont été réalisées par les soins de l’auteur.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.